La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Être une maman entrepreneure

Posté le 21/02/2017

Introduction

 

Être parent de nos jours, c’est un peu comme si on se transformait en dirigeant de PME :

  • Gestion du budget et des dépenses;
  • Gestion du casse-tête des horaires;
  • Délégation de tâches;
  • Support psychologique, moral et environnemental;
  • Etc.

 

Imaginez un instant en plus lorsque vous êtes Présidente Directrice Générale de deux entreprises (La venue de la cigogne et l’Agence de baby planning Cigogne Coup d’Aile)?

 

Bienvenue dans mon quotidien!

 

J’ai décidé de vous livrer quelques-unes de mes stratégies, disons, mes trucs de saine gestion… pour ne pas perdre de plumes (de cigogne)!

 

Déléguer, tu dois!

 

Afin de ne pas porter seule le fardeau de la maisonnée ni de tout transférer sur les épaules de son conjoint, il faut apprendre à déléguer certaines corvées et à compter sur tous les membres de sa famille.

 

Pour alléger mon quotidien, j’ai créé des tableaux de responsabilités pour chacune de mes deux filles. Chacune d’elles doit exécuter le même nombre de tâches que son âge.

 

Ainsi, Fanny qui a 6 ans, doit composer avec 6 corvées, et Lili, quant à elle, 8.

 

Les tâches en question sont de deux ordres : corvées quotidiennes et celles hebdomadaires.

 

Voici donc quelques exemples de responsabilités :

  • Au jour le jour : faire son lit, placer les couverts, desservir la table, ranger ses vêtements, défaire sa boîte à lunch, etc.
  • Une fois par semaine : rentrer le bac de récupération et de compost, vider les poubelles, ranger sa chambre, etc.

 

Ma deuxième grande ligne repose sur l’environnement. J’ai donc adapté ma maison en fonction des enfants afin de faciliter le rangement.

 

Je me suis donc procurée divers meubles allégeant mes soucis :

  • Un support à chaussures à 4 étages : une rangée par personne. Aucun soulier orphelin ni épars dans le vestibule.
  • Des crochets au mur, à la hauteur des enfants, pour y accrocher vestes et manteaux.
  • Un meuble à casiers : chaque membre de la famille possède son petit panier où y glisser gants, tuque, portefeuille, etc.
  • Un pouf/coffre dans le salon : la technique du garnotté-caché est de mise ou l’art de tout ranger en 10 secondes et avoir un salon impeccable.
  • Un tableau à message avec crochets à clés : une façon très visuelle de consulter quotidiennement le calendrier scolaire et parascolaire et de ne pas perdre son trousseau.
  • Un calendrier avec un code de couleurs : une façon rapide de noter les rendez-vous hors cursus et les journées pédagogiques sans service de transport scolaire.

 

Une autre stratégie englobant tous ces items est la pose de pictogrammes. Les enfants pourront, en un clin d’œil, savoir où ranger tel ou tel accessoire, et ce, au bon endroit. Parfait pour trier les LEGOS par couleur!

 

Dans la même ligne de pensée, il importe pour beaucoup de ne pas dépendre que de son clan, mais bel et bien bâtir un réseau élargi solide, en mettant à profit ses amis, voisins et grands-parents.

 

La fameuse course du matin

 

Le fameux métro-boulot-dodo commence à la course dans la plupart des maisons. Au son du réveille-matin, tous doivent s’affairer à se préparer dans un délai parfois concis.

 

Voici d’autres trucs vous permettant d’alléger le tout.

 

La veille au soir, vous pourriez :

  • Faire choisir et sortir les vêtements par vos enfants;
  • Préparer la cafetière;
  • Sortir la vaisselle du petit déjeuner sur le comptoir;
  • Préparer les lunchs après le souper;
  • Déposer les sacs d’école sur le pas de la porte pour ne rien oublier.

 

Au petit matin, lors de votre toilette, vous pourriez préparer les brosses à dents de vos enfants. Ils n’auront qu’à aller s’exécuter après leur repas.

 

Mon conseil infaillible : ne jamais allumer la télévision au cœur de la routine. C’est un piège de manque de temps garanti. Utilisez-la comme récompense pour les matins de champions!

 

Optimiser son temps

 

Voici quelques stratégies en vrac que je mets de l’avant quotidiennement afin de ne jamais surcharger mon horaire, et du coup, mon esprit :

  • Partir une brassée de lavage chaque matin. Cela évite de consacrer une journée complète le week-end destinée à cette corvée.
  • Remplir-partir-vider le lave-vaisselle tous les jours afin d’éviter les piles éparses de vaisselle propre et sale sur le comptoir.
  • Doubler vos recettes tous les soupers et les utiliser dans les lunchs des enfants. Vive le thermos!
  • Utiliser allègrement sa mijoteuse.
  • Laver et/ou couper vos fruits et légumes dès votre retour du supermarché.
  • Faire des réserves (collations, papeterie, vêtements, accessoires, etc.) pour éviter les courses de dernière minute au beau milieu de la semaine. C’est tellement frustrant de magasiner une paire de gants en avril…
  • Si vous êtes complètement dépassée, engager du personnel (ménage, traiteur, gardiennage, etc.).

 

Conclusion

 

En guise de conclusion, voici mes derniers conseils ultimes en lien avec les grands pièges de la parentalité, en terme de gestion :

  • Apprendre à dire NON parfois. Ce n’est pas toujours agréable de devoir jongler avec 3 fêtes d’anniversaire la même fin de semaine.
  • Ne pas surcharger les horaires des enfants avec trop d’activités parascolaires. Mieux vaut privilégier celles qui ont lieu directement à l’école afin d’éviter le rôle de chauffeur de taxi par-dessus le marché. Sinon, pourquoi ne pas pratiquer une activité culturelle ou sportive en famille (peinture, karaté, course, ski, etc.)?
  • Ne pas s’oublier en tant qu’individu. Il importe d’avoir une activité de loisir à l’opposé de son travail. Pour ma part, mon loisir n’est pas la lecture, car je rédige et révise à longueur de semaine. Je me consacre alors à la course, à la mise en valeur de meubles et à ma chorale.

 

N’oubliez pas d’incorporer vos enfants à votre routine; ne sous-estimez pas leurs capacités. Cependant, n’interchangez pas les étapes de celle-ci au risque de les déstabiliser.

 

Voilà donc comment je réussis à passer au travers de mon quotidien… le sourire aux lèvres!

 

Nancy Richard